Se former à la prévention

Structure des formations de protection incendie et objectifs

L'ECA dispense une formation de chargé de sécurité et l'AEAI assure deux formations, celles de spécialiste et d'expert en protection incendie. Ces formations sont dites "formations de base AEAI". Elles ont pour objet d'étudier les prescriptions de protection incendie (norme + directives) dans le but d'être en mesure de les appliquer, c'est-à-dire d'établir les exigences requises en fonction des affectations et modes de construction concernés.

Le chargé de sécurité doit pouvoir apprécier le niveau de sécurité d'un bâtiment existant tout au long de sa vie, alors que le spécialiste et l'expert doivent être capables d'élaborer et/ou analyser des concepts de protection incendie.

Spécialiste et expert correspondent à deux niveaux de complexité, l'expert étant en mesure d'élaborer des concepts de protection incendie pour toute affectation, y compris dans des cas complexes "hors normes". De tels concepts de protection incendie sont élaborés et discutés au moment des demandes de permis de construire (dossier plans + rapport) ; ils font ensuite partie intégrante d'un permis de construire. Ils deviennent alors une obligation pour le maître de l'ouvrage compte tenu du caractère légal des prescriptions de protection incendie. Les trois formations de base AEAI sont liées à un examen reconnu avec diplôme fédéral.

La formation CAS poursuit l'objectif, quant à elle, de former des personnes à la gestion de la prévention incendie tout au long du processus de construction d'un bâtiment, à savoir de l'élaboration du projet jusqu'à la réception finale de la construction en tenant compte notamment des aspects liés à l'assurance qualité de la prévention incendie, ce qui diffère de la stricte élaboration d'un concept théorique sur la base des prescriptions. Il s'agit de se former au management de projet et à la coordination entre les différents acteurs de la prévention incendie. La formation CAS traite aussi les aspects liés à l'ingénierie (calculs et simulations), de plus en plus présents dans les projets.

Le CAS et les formations AEAI de spécialiste et expert en prévention ne visent pas le même objectif. Le CAS ne remplace pas la formation d'expert cantonal, ni de spécialiste. Il s'agit de formations complémentaires.

En résumé :

  • Des personnes élaborent des concepts de protection incendie : d'où les formations de spécialiste et d'expert en prévention.
  • Des entreprises interviennent sur le terrain des dispositifs de sécurité : d'où les formations métiers (installateur sprinkler / détection, paratonnerre, peinture intumescente, etc.).
  • Des personnes sont garantes d'une bonne prise en compte de la prévention incendie sur l'intégralité du processus de la construction (de l'avant-projet à la réception) : d'où la formation CAS.