Mobilier Métiers de la terre

A votre arrivée dans notre canton ou lors de la création de votre exploitation agricole, nombre de tâches vous incombent, notamment celle d'assurer auprès de l'ECA vos biens mobiliers liés aux métiers de la terre contre l'incendie et les éléments naturels. 

La couverture du matériel de production, des équipements, des installations, des marchandises, des animaux faisant partie d'une exploitation, indépendamment de leur lieu pour autant qu'ils soient soumis aux besoins de celle-ci, en Suisse et dans les zones limitrophes françaises. La couverture de biens particuliers, par ex. des constructions légères et silos extérieurs, tunnels de serre en plastique et châssis de couche - se font au moyen des documents suivants : 

Documents à télécharger :
Formulaire inventaire mobilier Métiers de la terre
Brochure d'aide pour remplir votre police Métiers de la terre

L'ECA assure en principe l'ensemble de votre inventaire d'entreprise à la valeur à neuf. On entend par valeur à neuf d'un bien mobilier la somme qui devrait être dépensée au moment du dépôt de la police pour acquérir un objet semblable mais neuf, de même nature et qualité (art. 33 LAIEN)

L'ECA vous conseille d'établir cet inventaire de manière exhaustive, d'analyser vos besoins en réserve pour achats futurs, et d'indiquer tous vos lieux de risques situés sur le territoire du canton de Vaud.  

Votre agence ECA se tient à votre disposition pour un conseil personnalisé. Elle vous donne tous les conseils nécessaires, notamment si vous devez participer à des expositions, concours ou comptoirs. 

Biens assurés facultativement 
Pour les valeurs pécuniaires, les choses spéciales et frais ou les tracteurs, n'hésitez pas à consulter votre agence ECA pour en savoir plus. 

Départ hors du canton
Lorsque vos biens mobiliers quittent définitivement le canton mais restent sur le territoire suisse, la couverture est maintenue jusqu'à la fin de l'année civile, pour autant que la prime ait été payée. 

Risques liés à la sous-assurance 
Lorsque l’estimation des biens assurés est trop basse ou qu’elle n’est pas mise à jour après de nouvelles acquisitions, le risque de sous-assurance peut coûter cher en cas de sinistre.

Voir aussi : 
Assurer son bâtiment
Souscrire le complément "Côté Cour Côté Jardin"
Assurer sa caravane ou mobile home
Assurer son mobilier professionnel et industriel