27 avril 2023

Basculement du Centre de traitement des alarmes CTA-118 de Pully au nouveau siège

Les opérations de basculement du Centre de traitement des alarmes CTA-118 de Pully au nouveau siège se sont très bien déroulées dans la nuit du 26 au 27 avril.

Basculement du Centre de traitement des alarmes CTA-118 de Pully au nouveau siège

Réceptionnés depuis plus de vingt ans dans les locaux à Pully, les appels d’urgence au 118 sont désormais traités depuis le 26 avril 2023 à 23h15 dans le nouveau CTA-118 situé dans le siège de l’ECA à Lausanne.

La première des centrales d’alarme est désormais pleinement opérationnelle dans ce nouvel environnement qui accueillera progressivement les autres centrales d’urgence du canton à partir de la fin d’été.

Merci à toutes les équipes qui se sont investies dans ce projet d’une ampleur inédite.

Découvrez également

Sapeurs-pompiers volontaires – quo vadis?

8 février 2024

Sapeurs-pompiers volontaires – quo vadis?

La traditionnelle journée de recrutement pour les sapeurs-pompiers volontaires a eu lieu en novembre dernier.

Sur Le Fey Moudon

30 juin 2023

Ouverture d’un concours de projet d’architecture

Notre Etablissement ouvre un concours de projet d'architecture pour la réalisation de logements et de surfaces d'activités à La Colline du Fey sur la commune de Moudon.

Nouvelle certification des compétences de conduite des officiers, instructeurs et commandants des sapeurs-pompiers

19 juin 2023

Nouvelle certification des compétences de conduite des officiers, instructeurs et commandants des sapeurs-pompiers

Les pratiques de conduite dans les fonctions de milice sont peu reconnues en Suisse, à l’instar de l’expérience et des compétences des sapeurs-pompiers. Dans le monde du travail, ces compétences ne sont pas ou peu prises en compte dans les procédures de candidature car les justificatifs, comme par exemple un certificat de travail, font défaut. Les cadres de milice assument pourtant des fonctions de direction parfois complexes et avec d’importantes responsabilités. C’est pourquoi les compétences de conduite des officiers des sapeurs-pompiers doivent être reconnues.