26 juin 2023

Une transition énergétique préservant la sécurité des habitants

Depuis quelques semaines, le thème des panneaux photovoltaïques positionnés en façade d’immeubles fait débat dans certaines corporations professionnelles et dans l’opinion publique.

Une transition énergétique préservant la sécurité des habitants

Ce débat s’inscrit dans un contexte d’évolution du monde de la construction qui doit faire face aux nombreux défis posés par la transition énergétique et répondre à de nouveaux besoins. Or, il s’avère que certaines évolutions architecturales et technologiques ont potentiellement de réels impacts sur la sécurité des bâtiments et de leurs installations en matière de sécurité incendie. Les panneaux photovoltaïques en façade en font partie.

Sur ce sujet, notre Etablissement est d’avis que l’optimisation et la promotion des mesures de protection environnementale doivent bien sûr être assurées, mais dans un cadre sécuritaire acceptable. En effet, si nous sommes tous satisfaits de pouvoir loger nos familles dans des logements respectueux de l’environnement, nous ne pouvons pas accepter que ces mêmes bâtiments présentent un danger car ils n’atteignent pas l’objectif de protection incendie requis.

En Suisse ces objectifs sont fixés par les prescriptions de protection incendie élaborées par l’Association des établissements cantonaux d’assurance incendie (AEAI). Les professionnels reconnus et les autorités désignées par les lois cantonales sont en charge de les faire appliquer et les propriétaires et exploitants se doivent de les respecter.

Il est utile de rappeler que ces prescriptions qui ont force de loi dans toute la Suisse sont régulièrement réévaluées. Elles sont issues de réflexions menées par des groupes de travail issus des milieux tant privés que publics. Ces groupes sont informés par les pratiques internationales et par les approches scientifiques des professionnels de la branche. Ces prescriptions peuvent être assimilées au code de la route et à toutes autres règles de vie en société. Elles prennent pour référence le niveau de sécurité accepté politiquement dans notre pays. Au regard du contexte législatif et réglementaire dense et très contraignant existant en Europe, elles peuvent être qualifiées d’équilibrées.

Ces prescriptions ont fait leurs preuves depuis de nombreuses années, permettant à la Suisse de figurer parmi les pays où le nombre de décès dus aux incendies par rapport au nombre d’habitants est le plus bas au monde.

Notre Etablissement, en charge de la prévention, de la défense incendie et secours et de l’assurance dans le Canton de Vaud est directement concerné par le changement climatique puisqu’il en subit régulièrement les conséquences en matière de dommages dus aux éléments naturels. Nous savons que les évolutions technologiques et architecturales sont nécessaires pour relever les défis environnementaux. Elles constituent de vrais enjeux à prendre en considération. Cependant, nous sommes également responsables que leur développement ne se fasse pas au détriment de la sécurité des personnes.

La maîtrise du niveau de combustibilité d’une façade est fondamentale pour la sécurité des occupants, pour l’engagement efficace et sécurisé des services de secours et pour la préservation du bâti. Les incendies de façades ne sont pas rares. Leurs causes font généralement suite à des travaux par points chauds, à des incendies provenant des appartements ou des balcons (barbecues, cigarettes, négligences).

Plusieurs exemples notables d’incendies de façades ont défrayé la chronique ces dernières années parmi lesquels l’incendie du foyer de migrants à Dijon (7 décès et 4 personnes grièvement blessés), l’incendie de la tour Mermoz à Roubaix en 2012 (14 étages en feu), l’incendie de la tour Grenfell en 2017 à Londres (plus de 70 décès et autant de blessés) ou encore une succession d’incendies de tours, en particulier au Moyen Orient (Hôtel The Address Downtown en 2015, Tour The Torch à Dubaï en 2015, etc).

La combustibilité des matériaux présents dans les composants de la façade (bardage, isolant…) a souvent constitué le dénominateur commun à l’ensemble de ces sinistres. Plus récemment utilisées en façade, les installations photovoltaïques contiennent elles aussi de la matière combustible. De plus, des départs d’incendie peuvent aussi provenir d’une défaillance du panneau photovoltaïque en lui-même. Les installations photovoltaïques en façade peuvent donc aussi représenter un danger d’incendie substantiel, notamment dans les bâtiments élevés.

Pour les façades comprenant des matériaux combustibles sur les bâtiments de 11 à 30 mètres de hauteur, les prescriptions de protection incendie AEAI précisent que le feu ne doit pas pouvoir se propager sur une grande surface et que les services de lutte contre le feu doivent y avoir accès. Pour les bâtiments de plus de 30 mètres des essais au feu sont requis pour l’autorisation de construire. Les façades équipées de modules photovoltaïques en verre font actuellement l’objet d’examens réalisés en collaboration avec Swissolar. Les résultats de ces examens serviront à établir les standards de protection incendie spécifiques aux panneaux photovoltaïques en façade.

En attendant la publication de ce nouveau document fixant l’état de la technique, les projeteurs doivent remettre à l’autorité cantonale de protection incendie un concept de sécurité à l’objet, axé sur les objectifs de protection adaptés au bâtiment.

Aucune exigence accrue en matière de protection incendie ne s’applique aux installations photovoltaïques sur les maisons individuelles et sur les bâtiments de moins de 11 mètres de hauteur. Pour la pose sur les toits, les acteurs de la branche adoptent une pratique validée avec Swissolar (document fixant l'état de la technique), acceptée dans toute la Suisse.

Dans le cadre des examens et tests en cours en matière d’installations photovoltaïques en façade, les représentants des professionnels de la construction et les promoteurs de solutions, portés par l’innovation et les enjeux de durabilité, doivent être force de proposition pour enfin parvenir à faire face tant aux défis architecturaux, environnementaux, patrimoniaux qu’aux défis sécuritaires posés par ces panneaux.

Dans ce contexte l’ECA, en tant qu’autorité de protection incendie mais aussi en tant qu’organe en charge de la défense incendie et secours, se tient volontiers à disposition et en support pour que des solutions techniques sécuritaires, issues d’analyses préalables et pertinentes, soient trouvées avec les professionnels du domaine. Il nous appartient à tous de relever ensemble ces défis, de façon constructive et dans l’intérêt collectif.

Cette recherche de solutions concertées peut aujourd’hui concerner plusieurs domaines comme par exemple, la végétalisation des façades, l’utilisation de matériaux de construction combustibles, les constructions de grandes hauteurs ou de grandes profondeurs, l’étanchéité toujours plus accrue de notre habitat, les nouvelles énergies (stations et véhicules à hydrogène, dépôts de batteries au lithium, batteries de stockage pour le photovoltaïque domestique, stationnement et recharge de véhicules électriques dans nos parkings souterrains…), le domaine industriel avec les « gigas » entrepôts, les entrepôts compacts, autonomes et automatisés, les datacenters, etc.

Plusieurs corporations et associations professionnelles ont déjà bien compris que les solutions techniques spécifiques, nouvelles ou sortant du cadre standard, doivent s’appuyer sur des analyses étayées et soumises à des objectifs de résultat en matière de sécurité. Elles travaillent déjà en étroite collaboration avec l’AEAI et les ECA, convaincus de pouvoir ainsi protéger nos citoyens équitablement, tant face aux enjeux environnementaux qu’aux défis sécuritaires.

Pour toute question sur le sujet ou projet en cours n’hésitez pas à prendre contact avec nous à l’adresse prevention@eca-vaud.ch ou par téléphone.

Découvrez également

Formation de base en éléments naturels pour architectes et planificateurs

19 février 2024

Formation de base en éléments naturels pour architectes et planificateurs

Convention d’utilisation en protection incendie

1 février 2024

Convention d’utilisation en protection incendie

Une convention d'utilisation garantit une utilisation correcte et sûre du bâtiment. Téléchargez notre modèle en ligne.

Téléchargez gratuitement vos entrées pour Habitat-Jardin

29 janvier 2024

Téléchargez gratuitement vos entrées pour Habitat-Jardin

Notre établissement sera présent à Habitat-Jardin 2024 du 14 au 17 mars.