Vous avez été victime des intempéries de ce dimanche 9 juin? Découvrez les premières mesures à prendre et déclarez votre sinistre en ligne

Prévention des travaux de bricolage à «feux ouverts»

Le bricolage... un loisirs, une corvée pour certains. Mais qu’en est-il du risque incendie?

Le bricolage et le risque incendie

Souder, braser, découper à la disqueuse, désherber...
Des activités de bricolage non sans risque d’incendie. Ces travaux génèrent bien souvent des températures très élevées (5 à 10 fois plus chaud) en comparaison des températures d’auto-inflammation des matériaux combustibles tels que le bois, le plastique ou les textiles.

Problématique

  • l’utilisation de ces appareils de bricolage génère des températures très élevées
  • les produits facilement inflammables peuvent se trouver également dans l’atelier
  • les étincelles (travaux à la disqueuse) peuvent parcourir plusieurs mètres
  • ces appareils mettent un certain temps à refroidir après utilisation
  • les utilisateurs ne sont pas des professionnels et donc peu formés

Nos conseils

  • éloigner tous les matériaux combustibles à proximité (place de travail bien dégagée)
  • porter des vêtements de protection appropriés
  • s'assurer qu’il n’y ait pas de feux couvants
  • débrancher les appareils électriques avant de quitter la pièce
  • attention aux travaux par point chaud en extérieur et pouvant provoquer des étincelles (disqueuse, débroussailleuse ou tronçonneuse à moteur thermique, soudure, etc.); prévoir un moyen d’extinction approprié à portée de main

Pour en savoir plus, découvrez les conseils du Centre d'Information de prévention des Incendies (CIPI).