Vous avez été victime des intempéries de ce dimanche 9 juin? Découvrez les premières mesures à prendre et déclarez votre sinistre en ligne

Devenir sapeur-pompier volontaire

Chacune et chacun peut devenir sapeur-pompier volontaire, à condition d'avoir 18 ans, d'être en bonne santé, disponible et motivé·e, d’habiter ou travailler dans le canton de Vaud.

Devenir sapeur-pompier volontaire

Des missions essentielles à la société

Si la lutte contre le feu est l’activité la plus connue, elle ne représente que 30% de l’activité en général. Les sapeurs-pompiers peuvent intervenir dans différentes situations, comme par exemple:

Incendie

Accident de la circulation

Inondation

Pollution chimique

Risque industriel

Sauvetage animal

La formation de base

Vous participez au cours de base (2 jours) et aux exercices du service de défense incendie et secours. Au bout d’un an, devenu·e sapeur-pompier, vous êtes incorporé·e au détachement d’appui du SDIS de votre commune.

Perspectives et perfectionnement

Selon ses disponibilités, son expérience et ses centres d’intérêt, le sapeur-pompier volontaire pourra ensuite rejoindre le détachement de premier secours du SDIS de sa commune de domicile et potentiellement du SDIS de la commune de son lieu de travail (double incorporation).


Outre des exercices annuels et des formations continues, de nombreuses possibilités de perfectionnement et de spécialisation sont ouvertes telles que:

  • porteur d’appareil respiratoire
  • chauffeur
  • hydraulique (machiniste tonne-pompe ou motopompe)
  • entretien du matériel et des équipements
  • conduite d’intervention
  • fonction d’encadrement et de management
  • instructeur fédéral

Les sapeurs-pompiers recrutent

Pour vous engager ou obtenir de plus amples informations, rendez-vous sur le site du 118.

Visiter le site du 118

Focus sur le plateau technique de formation

La Ville de Lausanne et l’ECA exploitent conjointement des infrastructures de formation dans le domaine de la défense contre l’incendie et des secours sur le site de La Rama.


Sont abrités, dans un bâtiment multi-usage mis en service au 1er mars 2021, une piste d’entraînement pour les sapeurs-pompiers porteurs d’appareils de protection respiratoire, des salles de théorie et d’entraînement et un garage pour les véhicules lourds. Ce bâtiment complète les infrastructures existantes depuis 2014 constituées du simulateur incendie (maison de feu) et des caissons simulant des phénomènes thermiques.