Vous avez été victime des intempéries de ce dimanche 9 juin? Découvrez les premières mesures à prendre et déclarez votre sinistre en ligne

Conditions de participation financière réseaux d’eau

Vous trouverez ci-dessous l’ensemble des conditions techniques à remplir pour bénéficier d’une participation financière en lien avec les réseaux d’eau.

Conditions techniques

Réservoir
Le volume de la réserve incendie doit être proportionné au nombre et à l'importance des bâtiments et des risques à protéger (pouvant varier de 150 m³ minimum à 1'000 m³).
En plus de cette réserve, le réservoir doit également contenir une réserve d'eau d'alimentation de volume égal ou supérieur. Selon les conditions d'accessibilité, la commande à distance des vannes incendie peut être exigée.

Conduite
Le calibre utile (intérieur) des conduites principales alimentant des bornes hydrantes doit être adapté aux conditions locales définies dans le plan directeur de la distribution de l'eau (PDDE). Il ne doit pas être inférieur à 125 mm. Pour le branchement spécifique à une borne hydrante, un calibre de 100 mm peut être admis jusqu'à 5 mètres au maximum (par exemple traversée de route).
Pour rappel: selon la nature et l'importance du risque, les débits peuvent, dans le principe, varier de 1'500 à 6'000 litres/minute (par exemple zone industrielle avec sprinkler) à une pression optimale de l'ordre de 5 à 6 bar.

Borne hydrante
Seuls les modèles homologués par la SSIGE et équipés d'au moins une prise centrale «Storz» 75 mm et/ou de deux prises latérales «Storz» 75 mm sont admis et subventionnés (les bornes souterraines ne sont pas admises).
Indépendamment du système de fermeture de la borne hydrante, une vanne de garde doit être posée à son pied.
Pour tout projet, le nombre et l'emplacement des bornes doivent être définis par le commandant du corps régional des sapeurs-pompiers, d'entente avec l'inspecteur SDIS de l'ECA.

Des réducteurs de pression peuvent être imposés lorsque la pression statique est supérieure à 10 bar.
Dans le but d’uniformiser les informations et d’améliorer les conditions d’intervention des sapeurs-pompiers, l’ECA encourage les distributeurs d’eau à effectuer des campagnes de mesures sur l’ensemble de leurs bornes hydrantes et à mettre en place des plaquettes indiquant les conditions hydrauliques ainsi déterminées. Une directive ECA décrit la procédure à suivre:

Plateforme de gestion des bornes hydrantes vaudoises

L'ECA a développé une base de données pour permettre aux distributeurs d'eau de stocker les informations relatives à leurs bornes hydrantes. Cette application est mise à disposition gratuitement.

Réserve incendie indépendante du réseau
Le volume est à définir en fonction du temps nécessaire à la mise en place d'un transport d'eau, mais doit être au minimum de 50 m³.
L'emplacement de la réserve doit être défini par le commandant du corps régional des sapeurs-pompiers, d'entente avec l'inspecteur SDIS de l'ECA.

Retenue sur cours d'eau
Le projet doit être établi avec le service cantonal compétent.

Installation de télécommande
Selon les conditions d'accès aux réservoirs, la télécommande des vannes incendie peut être exigée par l'ECA.
En présence d'un système de télégestion du réseau, cette fonction doit y être intégrée.

Commande à distance des vannes incendie
Ce dispositif doit en principe comprendre:

  • un ou des poste-s de déclenchement situé-s au local du feu ou autre emplacement approprié, comprenant chacun: bouton poussoir pour ouverture, indicateurs de position et de fonctionnement
  • poste de déclenchement d'ouverture et de fermeture à clé au poste de commande du réseau


Le système doit disposer d'une alimentation de secours.
Le nombre et l'emplacement des postes de déclenchement doivent être définis par le commandant du corps régional des sapeurs-pompiers, d'entente avec l'inspecteur SDIS de l'ECA.

Plan directeur de la distribution d'eau
La disponibilité du plan directeur est indispensable pour un développement optimal et rationnel de la distribution de l'eau, tant pour la consommation que pour la lutte contre le feu.
Le dossier du plan directeur doit être élaboré en coordination avec l’office de la consommation (OFCO) du canton de Vaud et l'ECA. Il doit être soumis pour examen préalable à ces deux instances.